Solo Exhibition 12.12.2019 – 02.01.2020
Galerie LIN, Bruxelles
Métaphore

FR

METAPHORE   9’29’’
HD video avec son
2019

Ma chair : dans l’expérience primordiale, elle n’est ni en déplacement ni en repos, seulement mouvement et repos internes, à la différence des corps extérieurs. Tous les corps ne « se meuvent » pas dans un « je vais », en général, dans un « je me meus » kinesthétiquement et la Terre-sol dans son ensemble ne se meut pas sous moi.

articles

 

EN
METAPHOR   9’29’’
HD video with sound
2019

My flesh: in the primordial experience, it is neither moving nor at rest, only movement and internal rest, unlike external bodies. All the bodies do not «move» in an « I go », in general, in a « I move » kinesthetically and the Earth-ground as a whole does not move under me.

FR

Le corps du citoyen, le bien public.
La conscience comme représentation du monde ?

Autrefois, était considéré comme inhumain toute personne qui ne pouvait honorer ses droits et devoirs citoyens. Quand celui-ci se prononçait indigne de toute forme humaine, certains profanaient le corps. Devant ces expérimentations faites sur le corps, certains autres ont tempéré ces pratiques et ont émis un doute quant à l’efficacité de ces moeurs. Nous avons finalement interdit bien des choses qui, aujourd’hui, nous sont détachées de sens. Ces coutumes ont inévitablement façonné notre mode d’existence et de représentation. Qu’attendons-nous de la réalité augmentée? Y a t il dans notre société de contrôle permanent, la dissection inavouée d’un être mi-homme, mi-machine qui ne sera, par ce dispositif-même, jamais inhumain?

Work in progress…

EN

The citizen’s body, the public property
Consciousness as a representation of the world?

In the past, people who could not honor their rights and civic duties were considered inhuman. When it was pronounced unworthy of any human form, some profaned the body. Faced with these experiments on the body, some others have tempered these practices and have cast doubt on the effectiveness of these customs. We have finally banned many things that today are meaningless to us. These customs have inevitably shaped our way of existence and representation. What do we expect from augmented reality? Is there in our society of permanent control, the unspoken dissection of a being half-man, half-machine who will never be, by this very device, ever inhuman?

Work in progress …